Titre

Avec la disparition de Mithradates II et les querelles dynastiques qui s’en suivent, la notion de pouvoir central n’est plus de mise. Le Sistan (Sakastan), qui avait été confié aux Suren par Mithradates II, afin de se prémunir de nouvelles invasions, devient un royaume indépendant. Les prétendants en compétition pour le trône parthe se préoccupent sans doute assez peu des franges orientales de l’empire ; d’obscurs dirigeants locaux gagnent progressivement en autonomie et commencent à contremarquer les monnaies qui tombent en leur possession, aussi bien des spécimens frappés sous l’autorité arsacide que des imitations produites par des ateliers orientaux non officiels.
La contremarque la plus répandue affiche une tête à gauche, entourée de la légende TANΛHC. Dans la seconde moitié du Ier siècle avant J.-C., Tanlis Mardates émet des drachmes à sa propre effigie et celle de son épouse Raggodème. Les drachmes contremarquées TANΛHC, beaucoup plus nombreuses que celles à son effigie, constituent probablement la première phase de son monnayage. Dans la mesure où ces contremarques sont toujours frappées en respectant scrupuleusement l’effigie, on peut en déduire que Tanlis Mardates reconnaissait, du moins dans cette première phase, son statut de vassal du souverain parthe. Sur la totalité des spécimens issus du monnayage de Mithradates II à Phraates III et qui portent cette contremarque, le souverain est coiffé d’une tiare : S.28, 33, 31, 34, 39. Aucune monnaie des types S.30, 36 ou 38 n’ayant été retrouvée avec cette contremarque, les drachmes avec une effigie à la tiare ont donc été délibérément sélectionnées. Pour la période postérieure à Phraates III, cette contremarque apparaît sur quelques drachmes S.47 d’Orodes II et sur au moins un exemplaire S.54 de Phraates IV.
L’utilisation de la contremarque S2, principalement sur des drachmes S.47 d’Orodes II et des imitations produites au Sistan, est abordée dans la page « des symboles énigmatiques ».
Une partie des drachmes S.52.19 de Phraates IV, initialement frappées à Margiane, portent une contremarque avec une tête à droite coiffée d’un casque, fortement inspiré du casque qu’on peut voir sur les monnaies d’Eucratidès. Une émission particulièrement intéressante imite les drachmes précédentes, mais la contremarque est directement gravée sur le coin, preuve que, dans les régions concernées, les monnaies contremarquées étaient devenues la norme. Ceci est confirmé par l’émission suivante, des drachmes imitant les monnaies officielles de Vardanes Ier, avec le monogramme d’Aria au revers et un casque comme contremarque à l’avers : aucune de ces imitations n’a semble-t-il été produite sans que lui soit apposée la contremarque associée.
Nous ne sommes malheureusement à même ni de dater avec précision ces monnaies contremarquées, ni de déterminer avec certitude leurs aires de circulation.

Les contremarques

Ctrmq 1 Ctrmq 2 Ctrmq 3 Ctrmq 4
[1] [2] [3] [4]
Ctrmq 5 Ctrmq 6 Ctrmq 7 Ctrmq 8
[5] [6] [7] [8]

[1]   Tête de face
Rare contremarque présente sur des drachmes S.33 de Margiane et d'un atelier non officiel. On trouve également cette contremarque sur la "monnaie d’or", du même type, découverte à Tillya-Tepe en 1978 (en réalité, d’après son poids de 3,35 g, il s’agit d’une drachme recouverte d’or).

[2]   Tête à gauche entourée de la légende TANΛHC
C'est la contremarque la plus commune, qu'on peut trouver sur des drachmes de Mithradates II (S.28), Sinatruces (S.33), Mithradates III (S.31), Orodes Ier (S.34), Phraates III (S.39), Orodes II (S.47), Phraates IV (S.54).

[3]   Symbole S2
Contremarque présente sur des drachmes d'Orodes II frappées à Mithradatkart (S.47.29/31) et en Drangiane (S.91.8, monogramme ΔP), ainsi que sur des drachmes d'imitation d'Orodes II ou Phraates IV avec le monogramme d'Aria.

[4]   Symbole S2 entouré de la légende OPΘAΓNOY
Rare contremarque, visible sur quelques spécimens initialement du type S.91.8.

[5]   Tête casquée à droite
On trouve cette contremarque uniquement sur des exemplaires S.52.19 de Phraates IV frappés à Margiane.

[6]   Idem [5] mais fausse contremarque, directement gravée sur le coin d'avers
Emission locale imitant les drachmes de Phraates IV contremarquées.

[7]   Tête casquée à gauche
Contremarque présente sur des drachmes d'imitation d'Orodes II ou Phraates IV avec le monogramme d'Aria.

[8]   Casque seul
Contremarque présente sur des drachmes d'imitation de Vardanes Ier avec le monogramme d'Aria.


Quelques monnaies contremarquées

91.1 v. 91.1 v.
Contremarque [1] sur une imitation locale S.33 de Sinatruces
S.91.1 v.  -  Sen. 194.2D
  (Photo : C.N.G.)
Contremarque [2] sur une drachme S.33.3 de Sinatruces
S.91.1 v.  -  Sen. 195.2D v.
  (Photo : Peus)
91.2 91.3
Contremarque [2] sur une drachme S.31.6 de Mithradates III
S.91.2 v.  -  Sen. 195.3D v.
  (Photo : C.N.G.)
Contremarque [2] sur une drachme S.39.5 de Phraates III
S.91.3  -  Sen. 195.5D
  (Photo : C.N.G.)
91.7 91.9
Contremarque [2] sur une drachme S.47.29 d'Orodes II
S.91.7  -  Sen. 195.6D v.
  (Photo : Agora)
Contremarque [3] sur une drachme S.91.8 d'Orodes II
S.91.9  -  Sen. 202.1aD
  (Photo : C.N.G.)
91.12 91.13
Contremarque [5] sur une drachme S.52.19 de Phraates IV
S.91.12  -  Sen. 199.1D
  (Photo : C.N.G.)
Pseudo contremarque [6] sur une imitation locale de Phraates IV
S.91.13  -  Sen. 199.2D
  (Photo : C.N.G.)
91.- 91.14
Contremarque [7] sur une imit. locale d'Orodes II ou de Phraates IV
S.91.–  -  Sen. 198.5D
  (Photo : C.N.G.)
Contremarque [8] sur une imitation locale de Vardanes Ier
S.91.14  -  Sen. 200.1/3D
  (Photo : VAuctions)


Haut de page Plan du site            Page d'accueil