Drachmes de Pacorus II 

Dans la continuité de ce qu'on a pu observer avec les drachmes de Vologèses Ier, l'émission S.73 de Pacorus se compose de plusieurs séries parallèles, produites par des graveurs différents. Il n'y a donc pas lieu de s'étonner que la légende des drachmes S.73.12 diffère sensiblement de celle des drachmes 73.11, et que le style de l'archer varie également d'un type à l'autre. On retrouve notamment sur les exemplaires 73.12 la finesse de gravure du visage de l’archer et l’omission du Lambda de BAΣIΛEΩΣ et de BAΣIΛEΩN, caractéristiques des drachmes 70.14 et 71.3 de Vologèses Ier.
Le type S73.13 se distingue par les deux lettres qui prennent place derrière le diadème de Pacorus, mais aussi par un style de l'effigie bien particulier. La nécessité pour Pacorus d'afficher les initiales de son nom n'apparaît pas clairement, son buste imberbe ne pouvant être confondu avec aucun autre. Par ailleurs il existe de rares exemplaires manifestement issus de coins gravés par le même artisan, mais où ces deux lettres sont absentes. D'après les dates qui figurent sur les tétradrachmes correspondants, les drachmes S.73 commencent à être frappées en 78 de notre ère.

Sur l'émission suivante, S.75.7, qu'on peut situer entre 83 et 85 apr. J.-C., le souverain porte une courte barbe. Les revers présentent tous désormais un archer stylisé, signe que le graveur qui réalisait les coins des drachmes 73.12 n'était alors plus en fonction.

Le type S.77.8 est frappé à partir de 93 de notre ère. Pacorus est représenté barbu et portant une tiare, comme Vologèses II sur les drachmes S.72.8. On différencie toutefois aisément les drachmes de ces deux séries grâce à la présence ou l'absence de décoration en forme de crochet au centre de la tiare et des deux caractères situés derrière l'effigie.

A noter que dans "Numismatic Art of Persia: The Sunrise Collection" G.R.F. Assar attribue également les drachmes S.78 à Pacorus, pendant que le Sylloge Nummorum Parthicorum de F. Sinisi maintient pour ce type son attribution à Vologèses III.


Les différents types

S.73.11 S.73.11

Effigie imberbe

Visage de l'archer stylisé
Légende 1

(Photo C.N.G.)
S.73.12 S.73.12

Effigie imberbe

Visage de l'archer gravé avec minutie
Légende 2

(Photo C.N.G.)
S.73.13 S.73.13

Effigie imberbe
Deux caractères derrière le diadème

Légende 3
La transcription du ΔIKAIOY en 3e ligne horizontale des types S.73.13 et 75.7 peut prendre les formes les plus variées, raison pour laquelle aucune n'est spécialement retenue ici.

(Photo Peus)
S.73.13 v. S.73.13 v.

Portrait de même style que 73.13
mais sans caractères derrière le diadème

Légende 3

(Coll. privée)
S.75.7 S.75.7

Effigie à barbe courte

Visage de l'archer stylisé
Légende 5

(Photo C.N.G.)
S.77.8 S.77.8

Effigie barbue, portant une tiare

Visage de l'archer stylisé
Légende 1

(Photo C.N.G.)

On relève parmi les drachmes S.73 quelques rares spécimens aux légendes inhabituelles.

S.73.11 v. S.73.11 v.

Effigie imberbe

Visage de l'archer stylisé
Légende 3

(Photo C.N.G.)
S.73.12 v. S.73.12 v.

Effigie imberbe

Visage de l'archer gravé avec minutie
Légende 4

(Photo C.N.G.)


Haut de page Types principaux Plan du site            Page d'accueil