Titre

Les Parthes étaient majoritairement polythéistes, d’où une grande variété de croyances et de pratiques religieuses. Aucune religion officielle n’était imposée. Le poids du zoroastrisme, qu’on a longtemps considéré comme prépondérant chez les Parthes est discutable, mis à part durant la parenthèse du règne de Vologèses Ier. Le fait qu’on n’en trouve pas trace dans le monnayage arsacide, à la différence du monnayage sassanide où il tient une place centrale, confirme que son importance n’était pas capitale (voir plus bas).
Bien que les Parthes aient supplanté les Séleucides ils ont dans un premier temps adopté leur culture et leurs dieux. Il ne faut donc pas être surpris de voir figurer au revers des monnaies parthes Héraclès, Zeus, Apollon, Déméter, Artémis, Niké ou les Dioscures. Ces dieux grecs pouvaient être assimilés aux divinités iraniennes (Zeus avec Ahura Mazda, Aphrodite avec Anahita, etc).
Parallèlement étaient pratiqués le culte de Mithra, l’adoration de la Lune et du Soleil, la célébration des ancêtres, et un grand nombre de divinités locales étaient vénérées. Les Parthes toléraient toutes les croyances ; ainsi le judaïsme, le christianisme et même le bouddhisme étaient acceptés, d’autant plus facilement que les adeptes de ces religions restaient minoritaires.

Les dieux grecs sur les monnaies parthes

Les Dioscures Héraclès Zeus Divinité non identifiée Apollon
[1] [2] [3] [4] [5]
Déméter Hécate Athéna Nike Artémis
[6] [7] [8] [9] [10]

Fig. 1   Les Dioscures   (Bronze S.12.6 de Mithradates Ier  -  Photo C.N.G.)
Fig. 2   Héraclès   (Tétradrachme S.13.2 de Mithradates Ier  -  Photo Peus)
Fig. 3   Zeus   (Drachme S.13.6 de Mithradates Ier  -  Photo C.N.G.)
Fig. 4   Divinité non identifiée   (Tétradrachme S.17.1 de Phraates II  -  Photo C.N.G.)
Fig. 5   Apollon   (Tétradrachme S.18.2 v. d'Artaban Ier  -  Photo C.N.G.)
Fig. 6   Déméter   (Tétradrachme S.21.3 d'Artaban Ier  -  Photo C.N.G.)
Fig. 7   Hécate   (Bronze S.52.43 de Phraates IV  -  Photo Peus)
Fig. 8   Athéna   (Tétradrachme S.52.1/9 de Phraates IV  -  Photo C.N.G.)
Fig. 9   Niké   (Drachme S.60.5 de Vonones Ier  -  Photo C.N.G.)
Fig.10  Artémis   (Bronze S.63.17 d'Artaban III  -  British Museum OR.8719)

Tyché apparaît pour la première fois dans le monnayage parthe sur le type S.39.1 de Phraates III et s’installe progressivement au revers la totalité des tétradrachmes. Elle occupe aussi fréquemment le revers des émissions de bronze, principalement ceux de Séleucie, à partir du milieu du premier siècle de notre ère.

Tyche T1 Tyche AE1 Tyche T1 Tyche AE2 Tyche T1
[11] [12] [13] [14] [15]

Fig. 11   Tyché couronnant le roi   (Tétradrachme S.39.1 de Phraates III  -  A.N.S. 1944.100.82613)
Fig. 12   Tyché assise à gauche   (Bronze S.79.41 de Vologèses III  -  Photo C.N.G.)
Fig. 13   Tyché tend une palme au roi   (Tétradrachme S.46.- d'Orodes II  -  Photo C.N.G.)
Fig. 14   Buste de Tyché à droite   (Bronze S.80.10 v. d'Osroes Ier  -  Photo C.N.G.)
Fig. 15   Tyché tend un diadème au roi   (Tétradrachme S.69.1/6 de Vardanes II  -  Collection privée)

Les autels sur les monnaies parthes

En dehors des divinités grecques mentionnées ci-dessus, aucune référence à un culte quelconque n'apparaît dans le monnayage parthe, à quelques exceptions près :
- au revers d'une drachme de Phraates IV, inconnue de Sellwood, un autel se trouve derrière l'archer (Fig. 16)
- sur le petit bronze S.63.22 d'Artaban III le revers met en scène le roi debout devant un autel (Fig. 17)
Sur ces deux monnaies l'autel, très similaire à celui visible sur de nombreuses monnaies romaines (Fig. 18), ne peut être confondu avec l'autel du feu qui plus tard prendra place au revers des monnaies sassanides (Fig. 19) et koushano-sassanides (Fig. 20 & 21).

Phraates IV Autel Artaban III Antonin
[16] [17] [18]
Autel du feu Autel - Buste Autel - Servants
[19] [20] [21]

Fig. 16   Autel derrière l'archer   (Drachme S.54.- de Phraates IV frappée à Mithradatkart  -  Collection privée)
Fig. 17   Le roi sacrifiant sur un autel   (Bronze S.63.22 d'Artaban III  -  B.N.F. 41805431)
Fig. 18   Pietas sacrifiant sur un autel   (Denier d'Antonin  -  Photo C.N.G.)
Fig. 19   Autel du feu   (Drachme d'Ardashir Ier  -  Photo C.N.G.)
Fig. 20   Buste sortant d'un autel du feu   (Bronze koushano-sassanide d'Hormizd (265-295)  -  Photo C.N.G.)
Fig. 21   Autel du feu avec deux servants   (Drachme koushano-sassanide de Bahram (350-365)  -  Photo C.N.G.)



Sellwood voit le monogramme Monogr. 54.9 au revers des types 54.9 et 54.12 de Phraates IV, et un autel du feu au revers du type 56.13 de Phraataces. La figure 22 met en évidence l'altération progressive de la légende des drachmes de Mithradatkart pendant les règnes de Phraates IV et Phraataces. Ce que Sellwood interprète comme un monogramme, puis comme un autel du feu, sont des éléments de la légende, à ce moment là totalement dégradée. Il est donc probable que l'autel du feu n'a jamais été choisi comme thème dans le monnayage parthe.

Evolution
[22]   Dégradation progressive de la légende sur les drachmes
       de Phraates IV et Phraataces frappées à Mithradatkart


Haut de page Plan du site            Page d'accueil